Les addictions

 

Tabac / Alcool / Drogues / Sucres…

Un accompagnement au sevrage

L’énergétique A.M.A. propose un accompagnement à la libération de l’addiction. Au sein d’un processus, en y allant par étape, la personne chemine vers la prise de décision d’arrêter, en responsabilité d’elle-même, dans la reconnaissance de son action.Arrêt du tabac

Au niveau du comportement, l’addiction est une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible, en dépit de la motivation et des efforts de la personne pour s’y soustraire. Elle se manifeste par un phénomène de manque lorsque nous sommes privés d’un besoin non vital. Le corps et l’esprit réclament l’effet de manque et tout ceci indépendamment de la volonté. Cela entraine pour la personne une relation de dépendance à une substance mais aussi à un comportement, à une situation…

Au regard de la thérapie, une addiction est une béquille, installée à un moment donné dans l’histoire de l’individu. Cette béquille attend réparation. Si je n’ai pas réparé ce qui est blessé à l’intérieur de moi et que j’enlève ma béquille, je tombe.

Pour enlever la béquille, l’accompagnement consiste à aller voir pourquoi elle a été installée. Ainsi, la personne va recontacter l’origine du manque et réparer, cicatriser directement à cet endroit :

C’est aller chercher ce qui, à l’intérieur de soi empêche d’arrêter.

C’est se libérer de la dépendance en devenant conscient. Aller réparer à l’origine de l’addiction, en profondeur.

C’est une responsabilisation, un engagement envers soi.

Une fois la béquille cicatrisée, le besoin de combler un manque n’est plus ressenti. C’est donc un arrêt, sans besoin de substituer par autre chose.

En plus de la recherche et la libération de l’origine, l’accompagnement se préoccupe de soutenir la personne physiquement pendant l’arrêt.

L’objectif 

ne plus penser à son addiction.  Ne plus y penser, c’est ne plus en avoir besoin ; vivre sa vie de tous les jours sans son addiction (sans cigarette, sans verre d’alcool, sans sucre…)

Arrêter une addiction, c’est devenir libre.